Arbre solitaire

J’ai réalisé ces images avec un film Polaroid n&b qui n’existe plus, le 665, film positif à négatif récupérable. Ces photos ont été faites en France en L'arbre règne dans un monde qui nous dépasse, son échelle du temps et ses dimensions ne sont pas les nôtres, il est hors de portée des limites de la vie humaine.

Comme tout ce qui nous dépasse débouche, un jour, sur du respect ou de la crainte, ces arbres vénérables, suivant une très antique tradition, sont le support de croyances et de manifestations rituelles. Chargés de mystères et crédités d'une force, tantôt menaçante, tantôt protectrice, l'arbre se retrouve au centre d'un réseau enchevêtré de mythes et de légendes, de croyances et de coutumes.
Millénaire ou pluri-centenaires, ces arbres ont suscités des croyances et leur forme, un imaginaire.

Symbolique

De par ses formes l’arbre a une dimension universelle. Par ses racines qui plongent dans le sol, ses branches qui montent vers le ciel, il est universellement considéré comme le symbole des rapports qui s’établissent entre le ciel et la terre. Il met en communication les trois niveaux du cosmos ; le souterrain par ses racines plongeant dans les profondeurs de la terre, la surface de la terre par son tronc et ses premières branches, le ciel par ses branches supérieures qui s’élèvent vers les hauteurs attirées par la lumière céleste.

Il relie ainsi le monde souterrain au monde céleste par l’intermédiaire de son tronc. Les quatre éléments de l’alchimie se trouvent en lui ; la terre s’intègre à son corps par ses racines, l’eau circule dans sa sève, l’air nourrit ses feuilles et le feu en jaillit lorsqu’on le frotte énergiquement. Il est également porteur d’un cinquième élément cher à la médecine traditionnelle chinoise, le métal, par les minéraux captés dans la terre et transportés par la sève pour nourrir l’ensemble de ce qu’il est. Cette image du lien entre le ciel et la terre a souvent été reprise par la philosophie et la méditation spirituelle : l’arbre est alors le symbole de la création toute entière, du macrocosme ou grand univers, jusqu’au microcosme ou univers miniature, il est donc aussi le symbole de l’homme.

 

 

© 2015 Gil Rigoulet. Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur | © 2015 Gil Rigoulet. All rights reserved