Expos | Exhibitions

>> Exposition estivale de Gil Rigoulet
Artcurial, rond point des Champs Elysées | Molitor, été 1985 - Exposition de photographies
Du 3 au 31 juillet puis du 23 au 29 août 2015

Gilles Rigoulet a immortalisé Molitor en 1985. C'est le seul travail photographique répertorié du lieu entre l'après-guerre et la fermeture du site, en 1989. « C’était l’époque des piscines plaisir. Des lieux extrêmement vivants, ludiques, où l’on venait passer un moment très convivial. Les enfants sautaient, les femmes en faisaient un peu trop, ça draguait dans tous les coins. C’était la vie. »


>> Molitor 85
Paris Photo au Grand Palais, Galerie du Jour-Agnès b- Stand B 8
Du 13 au 16 novembre 2014

Galerie du jour – agnes b. (Paris): La galerie du jour présente cette année les oeuvres de Tim Barber, Olivia Bee, Richard Billingham, Luc Choquer, Petra Collins, Lucien Hervé, Seydou Keïta, Jonas Mekas, Gilles Rigoulet, Malick Sidibe. Et c’est Gilles Rigoulet qui a retenu notre attention, avec une série argentique sur la Piscine Molitor datant des années 80. Esthétique, graphique, les photographies de Gilles Rigoulet permettent de redécouvrir un lieu, la Piscine Molitor, et une ambiance particulière.
Content is Art- Sébastien Appiotti


>> Molitor 1985-2015 à Galerie Caroline Tresca
14, rue Sarvandoni, Paris 6
Du 30 octobre au 13 novembre 2014

Dans la période allant de l'après guerre à la fermeture de la piscine Molitor en 1989, il n’y a pas de témoignage équivalent. Ces photos sont unique aussi, par le fait que je pouvais faire des photos aux yeux de tous sans autorisation, mon appareil photo se promenait au ras de l’eau et sous l’eau sans effrayer qui que se soit. D’où cette proximité, cette sensualité, cette Dolce Vita  qui émane de mes photos. Les enfants faisait des bombes, les femmes roulaient leur maillot une pièce sur les hanches et nageaient les seins nus, on s’en grillait une après le bain, les doigts encore humides…


>> Molitor 85 à la Galerie Caroline Tresca
14, rue Sarvandoni, Paris 6
Du 13 au 20 mai  2014

Au milieu des années 80, le photographe entame un travail au long cours sur le corps et l’eau. Il arpente alors les mythiques piscines parisiennes Molitor et Deligny, saisissant du bord et sous l’eau le corps des baigneurs (sans provoquer le moindre haussement de sourcil : avant, il n’y avait pas de réseau social et de crispation autour du droit à l’image).
« C’était l’époque des piscines plaisir. Des lieux extrêmement vivants, ludiques, où l’on venait passer un moment très convivial. Les enfants sautaient, les femmes en faisaient un peu trop, ça draguait dans tous les coins. C’était la vie. », résume Gilles Rigoulet.


>> Mayday Mayday Mayday - Ground Control - Gil Rigoulet, Reading 78

Mayday Mayday Mayday s’associe à GROUND CONTROL et vous invite à l’exposition Reading 78 de Gil Rigoulet. Photographies inédites grand format du 22 juillet au 02 aout. Vernissage le mercredi 22 juillet à partir de 17h00

Gil Rigoulet nous plonge dans l'univers sans concession du mouvement punk de la fin des années 70. Un an après la sortie du mythique "Nevermind the bollocks" des Sex Pistols, la jeunesse anglaise s'amuse et danse au rythme des riffs endiablés. Bienvenue dans la ville de Reading et son festival mythique : une zone de non droit où en 1978 tout était encore possible.